Cité dans une affaire de dopage au Qatar, Youcef Belaili répond à la rumeur

Le joueur international algérien du Qatar FC Youcef Belaili n'a pas tardé à réagir à la rumeur l'impliquant dans une affaire de dopage au Qatar. Dans une publication sur son compte Instagram, le champion d'Afrique a répondu à sa façon à ses détracteurs.

Ce lundi 25 octobre 2021, un journal qatari a indiqué qu'un joueur d'un prestigieux club local est soupçonné de dopage et risque du fait une lourde sanction. Certains internautes et pages sur les réseaux sociaux n'ont pas hésité à citer le nom de l'international algérien Youcef Belaili. Pour eux, le joueur accusé ne peut être que lui.

Le joueur n'a pas tardé à réagir à ces allégations en publiant, sur son compte Instagram, un message plein de sens. « Sur ce chemin, nous avons dessiné nos rêves. Nous les nourrirons de nos vies. Nous défierons l'impossible pour dessiner la plus belle fin », a en effet écrit Youcef Belaili sur fond d'une photo portant  l'image de la Coupe du Monde et lui tirant un chameau.

Vidéo Sanctions sur les visas par la France : La Tunisie exemptée

Youcef Belaili met la Coupe du Monde en ligne de mire

C'est pour dire qu'il ne prête pas trop attention à ces rumeurs et à tous ce qui se raconte sur lui. La coupe du monde reste son objectif, qu'il veut atteindre avec l'équipe d'Algérie. Un objectif sur lequel L'Algérie se qualifiera-t-elle à la Coupe du Monde 2022 ? (observalgerie.com).

Pour rappel, Youcef Belaili a été suspendu pour une longue durée en Algérie à cause du dopage alors qu'il portait les couleurs de l'USM Alger. Des observateurs et des amateurs de la balle ronde n'ont alors pas hésité à l'enterrer, en affirmant qu'il avait signé la fin de sa carrière.

C'était cependant sans compter sur la volonté du joueur, qui a réussi à renaitre, avec un retour sur les terrains. Au Qatar, un championnat qu'il a rejoint il y a une année, il réalise des merveilles avec son club, le Qatar SC. Il est en outre considéré comme des pièces maitresse de l'équipe nationale algérienne.


Vous aimez cet article ? Partagez !