À l'approche des fêtes de fin d'année et au moment où le monde est inquiet de la propagation du nouveau variant du Covid-19, et les conséquences que ça pourrait avoir sur les frontières, les autorités algériennes semblent décidées à donner un coup d’accélérateur pour le secteur du tourisme local, notamment dans le Sud.

Dans le but de faire la promotion de la destination Sud et attirer un nombre important de touristes, les autorités algériennes se sont penchées sur la nécessité de réduire les prix des billets d’avion et les tarifs de l’hébergement dans les hôtels du Sud. C’est ce qu’a indiqué en effet, le ministre du Tourisme dans un entretien accordé le mardi 30 novembre au quotidien gouvernemental Echaab Online.

Dans cet entretien, le ministre du Tourisme Yacine Hammadi a indiqué que « le gouvernement a décidé d’appliquer une réduction des prix des billets d’avion vers le sud à compter du 2 janvier 2022, dans le cadre de la politique de l’État de revoir les prix du transport aérien ». Selon le ministre « cette réduction intervient suite à un travail de coordination entre le ministère des Transports et celui du Tourisme sous l’égide du Premier ministre ».

Air Algérie : une réduction jusqu'à 5 000 dinars sur les prix des billets vers le Sud

Selon le représentant du gouvernement, la réduction des prix des billets d’avion vers les destinations du sud du pays consiste en « la réduction de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 19 % à 9 % ce qui va induire une réduction entre 4 000 et 5 000 dinars sur un billet d’avion vers le Sud ». Cette réduction va entrer en vigueur à compter du 2 janvier prochain, précise le ministre.

D’autre part, le ministre du Tourisme a indiqué que « les pouvoirs publics ont instruit la compagnie Air Algérie d’accorder des avantages tarifaires pour les agences de voyages dans le cadre de l’organisation des voyages groupées vers le sud». Le ministre a lancé d’ailleurs un appel pour les agences de voyages afin de pouvoir bénéficier de ces avantages sur les prix des billets.

Concernant les prix de l'hébergement, particulièrement dans la région sud du pays, le ministre du Tourisme a indiqué que son département va présenter « un décret exécutif » lors du prochain Conseil du gouvernement relatif à « la révision des prix d’hébergement » dans les hôtels. Un projet qui va « plafonner les prix » en fonction du classement de l’hôtel et des services proposés à la clientèle.