Une nouvelle ligne aérienne a été lancée entre l'Algérie et un pays africain. Il s'agit du Niger, qui sera désormais desservi à raison d'un vol par semaine. L'annonce a été faite jeudi 16 décembre 2021 par le ministère des Transports via un communiqué publié sur sa page Facebook. 

L'Algérie a toujours nourri le projet de s'ouvrir sur le continent africain. Pour le gouvernement, qui s'est exprimé sur le sujet à maintes reprises, cela passe par le lancement des lignes de transport, vecteur essentiel, il est vrai, pour le développement des liens économiques entre les pays.

Ce projet, entretenu depuis plusieurs mois, vient d'être concrétisé à travers l'ouverture d'une nouvelle desserte aérienne entre l'Algérie et le Niger. Cette ligne, qui sera assurée par la compagnie aérienne Tassili Airlines sera lancée officiellement le 9 janvier 2022, a indiqué le ministère des Transports, à travers un communiqué.

Un vol hebdomadaire Alger- Niamey via Tamanrasset et Agadez sera opéré, souligne la même source. Le vol retour sera assuré suivant le même itinéraire, ajoute le ministère dans son communiqué. Les voyages seront effectués dans le respect des mesures de prévention et de lutte contre le coronavirus et les conditions d’entrée dans les deux pays, rappelle le département ministériel.

L'Algérie renforce son programme de vols avec plusieurs pays

Il est à noter que plusieurs pays ont exprimé leur vœu d'être ajouté au programme de vols de l'Algérie. L'Arabie saoudite, à travers son ambassadeur en Algérie, a exprimé, lundi 13 décembre, le souhait de reprendre les vols avec l'Algérie. Une demande dans ce sens a été formulée lors d'une réunion qu'il a eue avec le ministre des Transports Aïssa Bekkai, au cours de laquelle « les deux parties ont évoqué la possibilité de réactiver l’accord de transport aérien entre les deux pays », peut-on lire dans le communiqué ayant sanctionné la rencontre.

À lire aussi :  L'aéroport de Montpellier fermé : Les vols vers l'Algérie perturbés ?

La Turquie a, par ailleurs, exprimé sa volonté de renforcer son nombre de vols avec l'Algérie et a demandé, le 14 décembre dernier, l'ouverture d'une ligne maritime avec l'Algérie. Le ministre des Transports Aïssa Bekkai a toujours soutenu que l'Algérie est prête à étudier l'éventualité du renforcement du programme des vols avec différents pays.