La question de l'immigration revient sans cesse dans les débats en France à l’occasion de la prochaine présidentielle. Désormais, ce ne sont plus les politiciens de droite et d'extrême droite qui font de ce sujet leur cheval de bataille, puisque même ceux de la gauche se mettent à réclamer des mesures radicales contre l’immigration en France.   

C'est le cas de l'ancien Premier ministre socialiste Manuel Valls, qui a tenu des propos choquants ce dimanche 19 décembre sur la question de l’immigration en France. « Il faut arrêter l’immigration », a-t-il affirmé lors de son passage sur les ondes de la radio Europe 1. Des propos qui rejoignent ceux du candidat de l’extrême-droite Éric Zemmour, qui a promis un plan « immigration zéro ».

Valls appelle la gauche française à faire de l'immigration sa priorité

Invité ce dimanche 19 décembre du Grand Rendez-vous sur Europe 1, Manuel Valls, ancien Premier ministre sous la présidence de François Hollande, a affirmé que la famille politique à laquelle il appartient, à savoir la Gauche républicaine, « doit pouvoir parler d'immigration. Dire par exemple qu'aujourd'hui, il faut arrêter l'immigration ».

Pour Manuel Valls, la gauche en France est appelée à évoquer le sujet de l’immigration lors de la campagne présidentielle afin de ne pas laisser, selon lui, le terrain sur cette question à Éric Zemmour.

À lire aussi :  Marine Le Pen demande la fermeture de plus de mosquées

« Ne pas comprendre qu'une grande partie des Français sont inquiets sur le sujet de l'immigration et que le succès, notamment, d'Éric Zemmour doit à ce sentiment qu'on ne s'en est pas occupé, serait absurde », affirme l’invité d’Europe 1.

Pour Manuel Valls, la priorité dans le débat aujourd’hui pour la gauche en France doit être portée sur l’immigration en abordant tous les points liés à cette question qui est aujourd’hui accaparée par les candidats de l’extrême-droite, à l’instar de Marine le Pen et d'Éric Zemmour. Pour Manuel Valls, « la priorité est à l'assimilation de ceux qui vivent sur notre sol, et le fait qu'ils aiment ce pays, sa langue, sa culture et son histoire ».

Manuel Valls appelle à suspendre le regroupement familial

« Avons-nous besoin de nouveaux immigrés ? » s'interroge-t-il non sans ajouter que « le contrôle de la politique migratoire » passerait par « la préservation du droit d'asile », mais avec une « très grande fermeté ». Dans ses réponses Manuel Valls est allé jusqu’à reprendre une suggestion phare de l’extrême droite sur l’immigration. « Il faut suspendre le regroupement familial et notamment les mariages, puisque c'est la principale source de l'immigration et de la constitution de ghetto », lance en effet l’ancien chef de l’exécutif français.

À lire aussi :  Marine Le Pen demande la fermeture de plus de mosquées

Pour Manuel Valls, le contrôle de la politique migratoire en France passera également par « l'accueil des étudiants étrangers élites du monde » et « la mise en place des quotas pour la main d'œuvre étrangère », tout en « reconduisant à la frontière les migrants en situation irrégulière ».