Karim Ziani n'est plus le directeur sportif de la JS Kabylie. À en croire des sources proches du club citées par plusieurs médias, l'ancienne coqueluche de l'équipe d'Algérie a décidé de rompre son contrat avec les Canaris. Ziani est rentré chez lui en France depuis quelques jours, pour un aller sans retour.

Ziani n'aura finalement pas fait long feu avec la JSK. Arrivé au club le mois de septembre dernier, l'ex-jouer de l'Olympique de Marseille a claqué la porte de la maison Kabyle à peine trois mois plus tard. Selon certains médias qui ont rapporté l'information dimanche 19 décembre, citant des sources proches du club, Ziani aura décidé de quitter définitivement son poste de directeur sportif de la formation jaune et vert.

L'ancien meneur de jeu des Fennecs était absent d'ailleurs lors de la dernière rencontre des Canaris à Tizi-Ouzou, le weekend passé face à Chelghoum Laïd à Tizi-Ouzou en championnat. Cette absence n'est pas passée inaperçue pour les observateurs. Pour eux, ce faux banc est synonyme de départ confirmé de celui qui ambitionnait pourtant réussir de belles choses avec le club.

Ziani quitte la JSK pour des raisons extra sportives

Karim Ziani a déclaré à son arrivée à Tizi-Ouzou, après son recrutement, que son objectif était d'aider la JSK à réaliser un bon parcours cette saison. Il comptait d'ailleurs y rester pour longtemps. Finalement, son expérience n'a duré que trois mois. Karim Ziani est parti ainsi sans faire de bruit. D'ailleurs même le club n'a pas encore confirmé son départ dont les raisons n'ont pas été évoquées. On pense cependant que cette fin inattendue d'une aventure qui s'annonçait fructueuse est liée à des considérations extra sportives. Le directeur sportif kabyle n'arrivait pas à s'adapter à sa nouvelle vie sans sa petite famille, qui se trouve toujours en France, expliquent les mêmes sources.