Le sélectionneur de l'équipe d'Algérie de football Djamel Belmadi a animé, ce jeudi 30 décembre, une conférence de presse sur les lieux du stage des Fennecs au Qatar. À l'occasion de cette rencontre, il a évoqué plusieurs points relatifs à la Coupe d'Afrique des nations, programmée du 9 janvier au 6 février au Cameroun, mais aussi sur le stage de Doha, les matchs amicaux et la situation des joueurs, notamment ceux retenus par leurs clubs respectifs en Europe ou ceux qui ont été infectés par le Covid-19.

Djamel Belmadi n'a pas manqué d'évoquer le cas de Youcef Belaïli, qui a brillé lors de la récente Coupe arabe des nations, mais qui se retrouve sans club depuis la résiliation, le 16 décembre, de son contrat avec le Qatar SC. « Je suis en contact permanent avec Belaïli et son état s'améliore. J'espère qu'il va signer dans un nouveau club avant la CAN », a affirmé Djamel Belmadi lors de la même conférence de presse.

En fait, le sélectionneur national n'a pas l'intention d'écarter Youcef Belaïli s'il ne trouve pas de club avant la CAN camerounaise. « J'ai une confiance totale en Youcef. Je sais qu'il aime beaucoup l'équipe nationale. Il est toujours concentré quand il est avec nous. Qu'il soit avec ou sans club, cela ne change pas », a tranché Djamel Belmadi devant les journalistes.

Cela dit, il est fort probable que Belaïli entame la CAN sans club, dans la mesure où il rêve de signer dans un club européen. Surtout que les clubs du Golfe ont été nombreux à montrer leur intérêt pour l'ailier algérien depuis la résiliation de son contrat avec son club qatari. Pour lui, la Coupe d'Afrique des nations devrait être un tremplin pour une meilleure visibilité du côté nord de la Méditerranée.