Plusieurs pays d'Europe ont décidé d'assouplir les conditions d'entrée à leurs frontières pour les voyageurs en provenance de l'étranger. C'est autour de la Suisse d'annoncer une levée des restrictions.

Après plusieurs mois de suspension en raison de la crise sanitaire, les dessertes aériennes entre l'Algérie et la Suisse ont repris à la fin du mois de janvier 2022. À leur grand bonheur, les Algériens étaient autorisés depuis le 29 janvier dernier à prendre l'avion à destination de la Suisse. Le ministère du Transport avait autorisé la compagnie Air Algérie à effectuer un vol Alger-Genève-Alger une fois par semaine, les samedis.

Toutefois, l'entrée en Suisse était soumise à certaines conditions en raison de la pandémie de Covid-19. Il s'agit notamment de l'obligation pour les voyageurs non-vaccinés de présenter un test PCR de moins de 72 h ou un test antigénique de moins de 24 h à leur arrivée en Suisse. Cette mesure ne touchait par contre pas les passagers vaccinés contre le Covid-19. Ces derniers sont dispensés depuis le 22 janvier 2022 de présenter de test Covid pour entrer en Suisse, et cela dans la cadre de l'assouplissement de mesures de contrôles aux frontières prises par les autorisés suisses.

Ce qui va changer pour les voyageurs à destination de la Suisse

Moins d'un mois après, le 16 février 2022, le gouvernent suisse a annoncé la levée de presque l'ensemble des mesures de lutte contre le Covid-19 dans le pays, notamment au niveau des frontières. Une décision qui va ravir les voyageurs étrangers désirant se rendre en Suisse, dont les Algériens.

À lire aussi :  Algeria Airlines : Air Algérie a-t-elle besoin de changer de nom ?

En effet le Conseil fédéral a annoncé la levée de la majorité des mesures de lutte contre la pandémie de coronavirus ; y compris pour les voyageurs à partir du jeudi 17 février 2022. « Les mesures sanitaires appliquées aux frontières à l'entrée en Suisse sont levées. Il n'est donc plus nécessaire de présenter ni certificat de vaccination, ni certificat de guérison, ni dépistage négatif, ni formulaire d'entrée », indique un communiqué du Conseil fédéral publié sur son site officiel.