La compagnie Turkish Airlines a annoncé une nouvelle mesure pour les voyageurs sur ses vols internationaux. Une mesure qui concerne bien entendu les voyageurs algériens, puisque la compagnie aérienne turque assure quatre vols par semaine entre Alger et Istanbul en aller-retour.

Depuis la réouverture partielle des frontières aériennes prises par les autorités algériennes, en juin 2021, la ligne Alger-Istanbul-Alger a bénéficié de huit vols par semaine que se partagent équitablement la compagnie nationale Air Algérie et son homologue turc Turkish Airlines.

La desserte Alger-Istanbul-Alger (AH3016/17) est assurée par Air Algérie quatre fois par semaine : dimanche, lundi, mercredi et jeudi. Le même nombre de vols est également accordé à Turkish Airlines dans le cadre de la réciprocité. Le vol Istanbul-Alger-Istanbul (TK651/52) est assuré par Turkish Airlines chaque samedi, lundi, mercredi et jeudi.

Voici les conditions d’entrée en Turquie pour les voyageurs algériens

Toutefois, dans le cadre des mesures de restrictions sanitaires, les voyageurs algériens et du monde entier à destination de la Turquie sont soumis à un certain nombre de mesures. En effet, les voyageurs de plus de 12 ans doivent présenter : soit un certificat de vaccination avec 2 doses d’un vaccin reconnu par l’OMS, soit un certificat de guérison du Covid ; soit un test PCR négatif de moins de 72 heures ou un test antigénique négatif de moins de 48 heures.

À lire aussi :  Pour les Algériens, aller en France fait partie du mode de vie normal

Les voyageurs peuvent également être soumis, à leur arrivée en Turquie, à des tests PCR dont l’application est décidée par le ministère de la Santé en fonction de son appréciation du risque sanitaire. Mais les voyageurs peuvent poursuivre leur trajet jusqu’à leur destination finale en Turquie, dans l’attente du résultat du test. Si le résultat du test est positif, les voyageurs concernés doivent se soumettre à un isolement de 7 jours dans le lieu de leur choix.

Les voyageurs étrangers, y compris les Algériens, qui souhaitent prendre un vol à bord d’Air Algérie où Turkish Airlines depuis Alger vers Istanbul, doivent également remplir un formulaire du ministère de la Santé dans les 72 heures qui précèdent leur entrée sur le territoire turc. Ce formulaire appelé code EHS est disponible en ligne et un exemplaire devra être présenté à la compagnie de transport (support papier ou support digital). Sans la présentation de ce code EHS, l’entrée en Turquie sera refusée.

Suppression du code EHS à bord de Turkish Airlines pour les voyageurs étrangers

Mais depuis le jeudi 3 mars 2022, le code EHS n’est plus exigé pour les voyageurs sur l’ensemble des vols, nationaux et internationaux.  C’est ce qu’a annoncé la compagnie Turkish Airlines dans un communiqué publié sur sa page Twitter. Turkish Airlines a également indiqué que « les tests PCR sur les vols intérieurs » ne sont plus en vigueur depuis le 3 mars 2022, sur décision du ministre de l’Intérieur turc.

À lire aussi :  Air Algérie propose-t-elle de meilleurs prix que les compagnies étrangères ?

Une décision des autorités turques qui va ainsi soulager les voyageurs algériens, qui ne sont désormais plus obligés de remplir le formulaire EHS lorsqu’ils voyagent à bord de Turkish Airlines en attendant sa généralisation pour la compagnie Air Algérie. L’autre mesure très attendue par les voyageurs est la suppression des tests PCR sur les vols internationaux pour les personnes vaccinées comme cela est désormais en vigueur pour les vols intérieurs en Turquie.