La compagnie de navigation maritime Algérie Ferries renforcera son programme de traversées entre Alger et Marseille d'ici le mois de juin. C'est ce qu'a indiqué, mardi 10 mai, le président de la Commission des affaires étrangères de l’assemblée populaire nationale (APN), le député Mohamed Hani.

Algérie Ferries, qui a été autorisée a reprendre du service le mois de novembre dernier, après près de deux ans d'arrêt à cause de la crise sanitaire liée au coronavirus, opère actuellement sur deux routes. Elle assure une traversée par semaine entre Oran et Alicante en aller et retour et une autre entre Alger et Marseille.

Selon des députés de l'émigration, le programme de la compagnie sera renforcé en prévision de la saison estivale. Selon les mêmes sources, ce programme avec au menu plusieurs dessertes par semaine a été établi et n'attend plus que la validation des autorités pour sa mise en œuvre. C'est ce qu' a soutenu d'ailleurs le PDG de la compagnie lors de son audition par la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale populaire le 8 mai dernier.

Algérie Ferries : 4 rotations par semaine vers Marseille

Évoquant le sujet, dans la soirée du mardi 10 mai lors d'une interview accordée à la chaine Berbère télévision, le président de cette commission, le député Mohamed Hani, a donné plus de détails sur ce programme d'été d'Algérie Ferries, concernant surtout la ligne Alger-Marseille.

Le parlementaire a ainsi précisé que le transporteur maritime algérien opérera quatre traversées par semaine sur cette route d'ici le mois de juin prochain. « Je pense, et c’est d’ailleurs un engagement du directeur de la compagnie nationale, d’ici début juin, il y aura à peu près une moyenne de 4 rotations par semaine vers Marseille », a affirmé le représentant.

Mohamed Hani a rappelé par ailleurs que la compagnie ne dispose que de quatre navires. Faisant référence au Badji Mokhtar 3 qui opère actuellement sur la ligne Alger-Marseille, El Djazair II, qui sert la ligne Oran-Alicante, ainsi que le Tassili II et du Tarik Ibn Ziyad, actuellement en maintenance, ces deux derniers reprendront prochainement les traversées, selon le même député.