L'Algérie a proposé à l'Italie la réalisation d'un câble sous-marin entre les deux pays en vue de l'approvisionner en énergie électrique. Selon l'APS, qui a rapporté l'information ce jeudi 26 mai, cette proposition a été annoncée par le Chef de l'État Abdelmadjid Tebboune à l'issue de l'entretien qu'il a eu en tête-à-tête avec le président italien Sergio Mattarella.

« Nous avons proposé la réalisation d'un câble sous-marin entre l'Algérie et l'Italie, à travers lequel nous pourrons approvisionner l'Italie et une partie de l'Europe en énergie électrique », a indiqué Abdelmadjid Tebboune lors d'une conférence de presse conjointe avec le président italien Sergio Mattarella, au terme des entretiens bilatéraux qui se sont déroulés au Palais présidentiel.

En fait, l'électricité n'est pas la seule énergie qui soit en discussion entre l'Algérie et l'Italie. Le Chef de l'État algérien a annoncé un projet dans les énergies renouvelables entre les deux pays. Il s'agit d'un projet de production de panneaux solaires qui devrait être concentré dans la wilaya de Sidi Bel Abbes. Il y a également d'autres produits qui seraient pris en charge par deux sociétés – algérienne et italienne.

Abdelmadjid Tebboune se trouve en Italie depuis mercredi 25 mai pour une visite officiellement qui devrait durer trois jours. Au début de sa visite, le locataire du palais d'El Mouradia a rencontré des membres de la communauté algérienne en Italie pour écouter leurs préoccupations et attentes et les impliquer dans le processus économique et de développement du pays. D'ailleurs, il n'a pas manqué de saluer la création de l'Union des Algériens établis en Italie, espérant qu'elle sera une force de proposition dans tous les domaines.