Les ressortissants algériens établis à l'étranger n'ont pas eu le temps de savourer l'euphorie engendrée par l'annonce de la hausse des vols et des traversées de et vers l'Algérie. Ils ont très vite été accueillis par les prix élevés des billets et la pagaille qui a accompagné la vente des billets de la compagnie maritime Algérie Ferries, notamment à Marseille et à Lyon.

Il est vrai que les prix des billets sont encore élevés, mais ils sont appelés à baisser, selon le porte-parole de la compagnie aérienne nationale Air Algérie Amine Andaloussi, qui a cependant précisé que la baisse ne devrait pas être très importante. Pour la simple raison que ces vols interviennent dans une saison estivale qui connait une forte demande. D'ailleurs, c'était valable même avant la pandémie.

Mais il y a une destination qui ne risque pas de maintenir ses prix élevés, même si Air Algérie le voulait. La ligne entre la ville québécoise de Montréal et la capitale algérienne, Alger, a de fortes chances de voir ses prix des billets baisser. Et ce, dès le mois de juin qui arrive. Les Algériens établis au Canada ont beaucoup souffert de la rareté des vols et des prix exorbitants pratiqués par Air Algérie, mais cela va-t-il se poursuivre indéfiniment ?

Deux raisons pour une baisse des prix des billets

En fait, ce n'est pas évident que les tarifs des vols entre Montréal et Alger restent toujours élevés. Il y a au moins deux raisons principales qui suggèrent que le mois de juin verra une baisse des prix des billets. Que ce soit chez la compagnie nationale Air Algérie ou chez la compagnie canadienne Air Canada.

La hausse du nombre des vols entre le Canada et l'Algérie sera plus importante que ce qu'on pourrait le croire. Jusque là, Air Algérie n'opère que trois vols par semaine sur les cinq vols autorisés depuis février. En réalité, la demande n'est pas très forte durant la saison hivernale sur cette ligne, ce qui a poussé Air Algérie à garder seulement trois rotations hebdomadaires et Air Canada à n'opérer aucun vol entre les deux pays, faute de rentabilité.

Alger-Montréal : importante hausse des vols et concurrence entre compagnies

Alors avec la dernière mise à jour des vols, Air Algérie va opérer à partir de juin huit vols par semaine entre Montréal et Alger et Air Canada compte lancer ses vols sur cette ligne à partir du début du mois de juin. Donc, les ressortissants algériens installés au pays de l'érable auront à leur disposition jusqu'à 16 vols par semaine, si Air Canada décide d'opérer les huit vols que lui accorde le principe de réciprocité.

Cette importante hausse de l'offre va certainement mener vers une baisse des prix des billets sur cette ligne très fréquentée en été. Mais pas seulement. Il y a également la concurrence que se livreront les compagnies aériennes Air Algérie et Air Canada sur cette ligne, et qui ne manquera pas de faire baisser les prix, au grand bonheur des Algériens du Canada. Rendez-vous donc en juin pour constater une probable baisse des tarifs et son ampleur.