La compagnie maritime nationale Algérie Ferries a ajouté une nouvelle destination à son programme de traversées de et vers l'Algérie. Sur le site de la compagnie maritime algérienne, la destination Italie est désormais visible, ainsi que la ligne Naples-Alger. La réservation n'est pas possible pour l'instant, comme nous l'avons constaté sur le site de la compagnie.

En effet, désormais Algérie Ferries va lancer une nouvelle ligne maritime de et vers l'Algérie. Il s'agit de la ligne Naples-Alger qui devrait être lancée à partir du vendredi 17 juin. Mais sur le site, la réservation reste impossible pour tout visiteur. Visiblement, Algérie Ferries n'est pas encore autorisée, pour l'instant, à opérer sur cette ligne.

La destination Italie proposée, mais pas encore disponible

En fait, pour faire une simulation, il est possible de cliquer sur Italie, comme destination pour voir s'afficher la ligne Naples-Alger. Mais en cliquant sur la ligne en vue d'aller vers les conditions de voyage et les tarifs, rien ne se passe. Ce n'est pas un dysfonctionnement du site, mais seulement une indisponibilité de données, car la ligne entre Naples et Alger n'est pas encore ouverte officiellement.

Réservation chez Algérie Ferries sur la ligne Naples-Alger

Réservation chez Algérie Ferries sur la ligne Naples-Alger

Il faut dire que la ligne choisie reste sujette à des interrogations. Comment la destination Naples a-t-elle été choisie alors que la communauté algérienne en Italie est concentrée dans le nord du pays. En effet, les Algériens d'Italie sont en majorité installés dans le nord du pays, dans des régions industrielles, comme Milan, Gênes et Turin, et Naples est située au sud de la péninsule.

À lire aussi :  Le Portugal modifie sa loi pour faciliter l'immigration de travail

Algérie Ferries : Pourquoi Naples, et non pas Gênes ?

Donc, le port idéal pour des traversées vers l'Algérie ne peut être que celui de Gênes. D'autant plus qu'une ligne Gênes-Skikda existait déjà avant la pandémie de coronavirus. Mieux que cela, Gênes est située à environ 200 kilomètres de la frontière française, une aubaine pour les Algériens du sud-est de l'Hexagone qui souffrent déjà de la rareté des traversées, comparé à l'avant-pandémie. C'est d'ailleurs, l'avis du député de l'émigration Tawfiq Khedim qui a dit espérer, dans une publication Facebook, que la ligne soit transférée vers Gênes. Et de l'autre député de l'émigration, Fares Rahmani, qui a fait part de la requête des Algériens d'Italie.

Pour rappel, le nouveau programme de vols et de traversées rendu public, jeudi 19 mai, a renforcé les traversées depuis Marseille. Désormais, Algérie Ferries opère trois traversées vers Alger par semaine et une traversée vers Bejaïa, Skikda et Oran. D'une traversée hebdomadaire, la compagnie maritime algérienne est passée à six traversées, en attendant celle de l'Italie. La traversée entre Alicante, en Espagne, et Oran est maintenue, mais elle n'a pas été renforcée par les autorités algériennes, et ce, pour des raisons politiques.