À l’instar des autres pays au monde, l’Algérie enregistre ces dernières semaines une nette amélioration de la situation sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. Les derniers chiffres annoncés par le ministère de la Santé confirment une décrue de la pandémie, par rapport à la situation prévalant dans le pays à la même période de l’année passée.

C’est un fait reconnu par les spécialistes de la santé. La pandémie de Covid-19, qui a bouleversé la population mondiale durant plus de trois années, avec son lot de victimes, a connu un net recul ces derniers mois. Les chiffres du nombre de contaminés en Algérie ne dépassent pas 10 cas par jour, selon les statistiques du ministère de la Santé.

Le dernier bilan en est la parfaite illustration. Dix nouveaux cas confirmés de Covid-19 et 6 guérisons ont été enregistrés ces dernières 24 heures en Algérie, et aucun décès n'a été déploré, a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué publié le 21 juin. En outre, aucun patient n'est actuellement en soins intensifs, précise la même source, relevant que 43 wilayas n'ont recensé aucun nouveau cas.

En dépit de la nette amélioration de la situation sanitaire, les autorités algériennes ont maintenu les restrictions sanitaires, notamment pour les voyages. En effet, depuis le 20 mars dernier, tout voyageur par avion ou par bateau à destination de l’Algérie doit se soumettre à certaines conditions sanitaires liées au Covid-19. Ainsi  les passagers vaccinés doivent avoir un certificat de vaccination qui ne dépasse pas les 270 jours (9 mois) avant l'arrivée. Les passagers non vaccinés doivent présenter un résultat de test PCR négatif de mois de 72 h avant l'arrivée.

La suppression du pass vaccinal va-t-elle toucher les voyages en Algérie ?

Le pass vaccinal est également exigé pour les Algériens désirant se rendre dans certains lieux publics tels que les stades et les espaces réservés aux activités culturelles et artistiques. Une exigence qui n’est toutefois jamais respectée, comme c’est le cas lors de nombreux événements organisés par des particuliers comme les fêtes de mariage. Aucun protocole sanitaire n’est appliqué ces derniers temps, que ce soit dans les moyens de transport, les écoles où lors des différents événements en Algérie.

Avec le début de la saison estivale, les autorités algériennes se dirigent vers la levée des restrictions liées au Covid-19, en supprimant notamment le pass vaccinal. En effet, le porte-parole du Comité scientifique du suivi de la pandémie de Covid-19 a évoqué, ce lundi 21 juin 2021, une « éventuelle suppression du pass vaccinal » en Algérie.

Dans une déclaration, à l’occasion d’une journée d’étude sur les maladies infectieuses organisée ce mardi à Alger, Djamel Fourar a indiqué que « la question de la suppression du pass vaccinal sera étudiée ce mardi 21 juin par les membres du Comité scientifique de suivi de la pandémie de Covid-19 ». Toutefois, Djamel Fourar n’a pas précisé si la suppression du pass vaccinal va toucher les voyages, comme le souhaitent la majorité des Algériens désirant rentrer au pays durant ces vacances d’été.