La compagnie Air Algérie s’est exprimée, jeudi 23 juin, sur les modalités de modification et de remboursement des billets que ses clients ont achetés pendant la crise sanitaire, et qui n'ont pas été utilisées. Dans son communiqué, Air Algérie, qui a cité plusieurs destinations internationales, n’a pas mentionné les billets achetés par les clients pour les vols depuis où vers la France. Cela a suscité de nombreuses interrogations chez les clients concernés par cette destination.

Après plusieurs mois d’attentes, les clients  d’Air Algérie peuvent enfin modifier leurs billets achetés auprès de la compagnie, mais qu’ils n’avaient pas utilisés en raison de la fermeture des frontières durant la pandémie de Covid-19. Les clients peuvent modifier leurs billets, et ce « sans frais, et sans différence tarifaire », annonce, en effet, la compagnie Air Algérie.

Air Algérie, qui a expliqué les modalités de modification ou de remboursement des billets non utilisés durant la crise sanitaire, a également mentionné les destinations concernées. Mais à la surprise générale, aucun vol depuis ou vers la France n’a été cité par Air Algérie. Cela a d’ailleurs suscité la colère de nombreux clients qui avaient acheté leurs billets pour un voyage entre la France et l’Algérie sans pouvoir l’utiliser en raison de la suspension des vols.

À lire aussi :  Remboursement des billets d'avion : Que dit la loi française ?

D’ailleurs, la majorité des clients se sont interrogés sur les raisons de cette « omission », alors que les vols entre la France et l’Algérie constituent la part du lion du programme de la compagnie Air Algérie. Ce qui fait donc que la majorité des 500 000 billets non utilisés, selon les chiffres d’Air Algérie, concernent les vols entre la France et l'Algérie.

Air Algérie : Ce qu’il faut savoir sur le remboursement des billets pour les vols France-Algérie

Face à la montée au créneau des clients ayant acheté des billets pour un voyage depuis ou vers la France et qu’ils n’ont pas utilisé, la compagnie Air Algérie s’est exprimé, samedi 25 juin, par la voix de son porte-parole. Dans une déclaration au journal arabophone Echorouk, le porte-parole d’Air Algérie a affirmé que « l’absence de la destination France dans le dernier communiqué s’explique par le fait que l’opération de remboursement des billets non utilisés pour les voyages entre la France et l’Algérie a déjà atteint un stade avancé ».

Selon Amine Andaloussi, le renforcement du programme de vols depuis et vers la France à raison de 70 vols par semaine a fait que « l’opération de modification ou de remboursement des billets non utilisés durant la crise sanitaire est très avancée pour les vols entre la France et l’Algérie, par rapport aux autres destinations dont le nombre de vols est réduit ». Le même responsable a tenu aussi à rassurer les clients qui n’ont pas encore utilisé leurs billets pour un vol entre la France et l’Algérie que « l’opération de modification et de remboursement se poursuivra au niveau des agences d’Air Algérie en France jusqu’au 30 novembre 2022 ».