Les prix des billets des traversées de la ligne maritime Alger-Naples, dont l'ouverture est prévue pour le 24 juillet prochain, seront très probablement abordables. Des orientations ont été en tous cas données dans ce sens par le ministre des Transports aux responsables de la compagnie maritime Algérie Ferries.

Le ministre des Transports s'est réuni dans la journée du mercredi 13 juillet avec la direction de la compagnie maritime algérienne Algérie Ferries. Plusieurs sujets ont été abordés. Il était surtout question de la politique commerciale de l'entreprise, notamment la plateforme électronique de vente de billets, a indiqué un communiqué du département ministériel.

Il est vrai que le transporteur maritime algérien a beaucoup fait parler de lui à cause de l'opération des réservations, qui se déroule dans de très mauvaises conditions. Des débordements et des files d'attente interminables sont monnaie courante devant ses agences en France.

La plateforme électronique de vente de billets toujours d'actualité

Pour mettre définitivement fin à cette situation, synonyme d'humiliation pour les ressortissants algériens, le ministre a invité les responsables d'Algérie Ferries à « développer la plateforme électronique de vente de billets » et a souligné la nécessité d'améliorer « les différents services rendus à distance aux voyageurs ». Abdallah Moundji a, en outre, insisté sur « la prise en charge optimale des clients de l'entreprise au niveau des agences commerciales et à bord des navires ».

À lire aussi :  Un passager compare un repas servi par Air Algérie avec celui d'Air France

Par ailleurs, le ministre des Transports a évoqué la nouvelle ligne maritime que lancera la compagnie algérienne à partir du 24 juillet prochain entre Alger et Naples. Pour le premier responsable du secteur, cette route doit être une réussite. Et pour garantir ce succès, il a appelé la direction d'Algérie Ferries à « opérer une campagne de promotion » et surtout à « proposer des tarifs qui permettraient d'attirer le plus grand nombre de citoyens à l'aller et au retour », peut-on lire en effet dans le communiqué du ministère des Transports. Reste à savoir si la compagnie maritime va proposer des prix qui conviendront aux attentes des Algériens.