Un hacker, qui se présentait comme Algérien, s’est attaqué, vendredi 5 août, au site web de l'Université des sciences Dhar El Mahraz de Fès (FSDM) au Maroc. Cette information rapportée par plusieurs médias marocains s’est avérée juste, puisque le site web de l’université en question est toujours inaccessible durant toute la journée de ce samedi 6 août 2022.  

Bien que les cyberattaques sont monnaies courantes dans le monde et qu’elles ne sont pas toujours en relation avec des questions politiques, il n’en demeure pas moins que l’affaire du piratage du site web d’une université marocaine par un hacker algérien pourrait être interprétée autrement. Et pour cause, depuis août 2021, l’Algérie et le Maroc vivent une crise politique sans précédent.

Ce n’est pas la première fois que des sites web algériens et marocains sont visés par des attaques. Avant même la crise politique née entre les deux pays en août 2021, suite à l’affaire du Sahara occidental, plusieurs sites web algériens ont fait l’objet d’attaques de hackers marocains. C’est la même chose du côté marocain, où de nombreux sites ont été visés par des attaques émanant de hackers algériens.

Le site de l'Université des sciences de Fès attaqué par un hacker algérien

En décembre 2020, plusieurs sites algériens, dont certains appartiennent à des agences et institutions gouvernementales, ont été la cible d’attaques cybercriminelles marocaines. Les hackers se présentent comme des membres du « MoroccoHackTeam Neige Ma ». Deux mois auparavant, soit le 14 octobre 2020, le site web du ministère algérien de la Santé avait aussi subi une attaque d’un groupe de hackers marocains nommé « Morrocan revolution hacker’s ».

Alors que la crise entre l’Algérie et le Maroc est à son paroxysme, un pirate qui semble être originaire d'Algérie a attaqué vendredi dernier, le site officiel de l'Université des sciences Dhar El Mahraz de Fès (FSDM).  Le hacker a laissé sa signature avec le drapeau algérien sur le site Web de la FSDM avec une légende indiquant « Pas de paix entre les systèmes », rapporte le site marocain Morroco World News[1]Algerian Hacker Attacks Website of Science University in Fez, Morocco, Morroco World News.

Le hacker, qui a signé son acte sous le pseudo « 1337_ H4xDrs_Dz » a affirmé sur Twitter avoir collecté trois millions de lignes de données, y compris des e-mails et des mots de passe, en s’attaquant au site officiel de l'Université des sciences Dhar El Mahraz de Fès (FSDM), indique la même source. Le site de la FSDM est resté incessible durant toute la journée de ce samedi 6 août a-t-on constaté.