Air Algérie lance ses vols sur le réseau africain. Dans une mise à jour publiée ce dimanche 14 août, la compagnie nationale algérienne a annoncé la reprise de ses liaisons avec trois villes du continent. Il s'agit de Dakar, Nouakchott et Niamey. Trois autres villes seront desservies à partir du mois de septembre prochain, a indiqué la compagnie.

Air Algérie renoue avec l'Afrique, qu'elle veut décidément reconquérir. Cela semble du moins être le vœu des autorités algériennes, qui ont décidé d'un nouveau programme de vols qui enrichit la destination africaine, après plusieurs mois d'absence à cause de la crise sanitaire. Une absence qui a causé du retard au transporteur algérien a perdu du terrain par rapport à ses concurrents, dont la Royal Air Maroc, qui est fortement déployée sur le réseau continental[1]Air Algérie bouscule la Royal Air Maroc en Afrique avec son nouveau programme de vols. D'ailleurs, le chef de l'État algérien, Abdelmadjid Tebboune, avait affirmé qu'Air Algérie devrait absolument reprendre ses destinations habituelles en Afrique.

Le transporteur aérien algérien a été ainsi autorisé, le  10 août dernier, à opérer des vols vers pas moins de six villes africaines. Cela en plus de la Tunisie, qui était déjà desservie. Ce dimanche 14 août, Air Algérie a publié une mise à jour annonçant le lancement officiel de ses vols vers trois villes africaines.

À lire aussi :  Des vols vers la France à moins de 100 euros avec Air Algérie

« Conformément aux décisions des autorités relatives au renforcement du programme des vols internationaux, Air Algérie a le plaisir de vous annoncer la reprise de ses vols vers l'Afrique. Retrouvez Dakar, Nouakchott, Niamey et à partir de septembre, Abidjan, Bamako et Ouagadougou », a indiqué en effet la compagnie aérienne algérienne, qui retrouve doucement son rythme d'activité d'avant la crise sanitaire, en attendant une ouverture réelle et complète des frontières algériennes.

Publication Twitter d'Air Algérie : African, nous revoilà

Tweet d'Air Algérie : « African, nous revoilà »