Incendies en Kabylie : La mairie d'Aubervilliers annonce une aide aux victimes

Karine Franclet (Maire d'Aubervilliers) et le chanteur kabyle Zayen (élu)

Les incendies meurtriers qui ont ravagé la Kabylie ont suscité un formidable élan de solidarité en Algérie, mais aussi à l'étranger. En plus des actions d'aides lancées par la diaspora algérienne, des élus et des responsables politiques de plusieurs régions et communes de France ont annoncés des aides au profit des victimes et des sinistrés en Kabylie.

C'est le cas de la mairie d’Aubervilliers, dans la région Île-de-France, qui a annoncé par la voix d'un élu l'octroi d'une aide financière au profit des victimes des incendies en Kabylie. À ce propos, le chanteur kabyle Zayen, élu à la mairie d’Aubervilliers, a annoncé que sa municipalité a décidé d'apporter une aide de 50'000 euros au profit des victimes des incendies en Kabylie.

Aide d'urgence de 50'000 euros aux victimes des incendies en Kabylie

« Une très bonne nouvelle. En solidarité avec la Kabylie, Mme le Maire d’Aubervilliers Karine Franclet nous annonce son engagement à apporter une aide à hauteur de 50'000 euros au profit des victimes des incendies en Kabylie », a indiqué le chanteur Zayen dans un message publié lundi 16 aout sur sa page Facebook. « Nous remercions du fond du cœur Mme Le Maire ainsi que toute notre équipe municipale pour ce noble geste », ajoute-t-il.

C'est le chanteur kabyle Zayen qui est derrière cette initiative

Dans une déclaration ce mardi 17 août à la chaîne Berbère TV, le chanteur Zayen, originaire de Ait Wizgan (Bouzeguène) dans la wilaya de Tizi-Ouzou, et qui occupe actuellement un poste d'élu municipal à la mairie d’Aubervilliers,  a affiché la solidarité de sa mairie aux victimes des incendies qui ont ravagé la Kabylie, à travers l’octroi d'une aide financière de 50'000 euros pour « l'achat des médicaments qui seront acheminés en Kabylie ».

« Nous sommes blessés après ce qui s’est passé en Kabylie. C’est mon devoir de venir en aide à mes frères et sœurs en Kabylie.  J’ai appelé en urgence la maire d’Aubervilliers dont je suis élu municipal, et elle m’a soutenu. Madame la mairie m’a dit qu’elle est aux  côtés des victimes  et une enveloppe de 50 000 euros sera dégagé pour venir en aide à la Kabylie », explique-t-il.

Retour en haut
Share via
Copy link