Face aux incendies qui ont ravagé la Kabylie, plusieurs municipalités et régions de la France se sont montrées solidaires avec les victimes. C’est le cas de la mairie de Saint-Denis, qui a organisé une collecte de matériel médical au profit des victimes de cette tragédie.

À l’initiative de l’adjoint aux relations internationales de la ville de Saint-Denis, Rabia Berrai, originaire de Drâa El-Mizan en Kabylie, d’importants lots de médicaments ont été collectés les 16 et 17 août à l’hôtel de ville pour être envoyés en Kabylie et plus précisément à Larbâa Nath Irathen, dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

« Face à la situation dramatique en Kabylie, Saint-Denis se mobilise pour apporter son aide au peuple algérien. En plus d'une aide exceptionnelle de 15'000 €, un point de collecte de matériel médical a été installé les 16 et 17 août à l'Hôtel de Ville », a annoncé la mairie dans un message publié le 13 août sur Twitter.

Des lots de médicaments collectés par la mairie de Saint-Denis au profit de l'hôpital de Larbâa Nath Irathen

La liste du matériel à déposer est composée de « compresses stériles, Tulle gras, Biafine, Paracétamol (Doliprane), Lovenox 0.4ml/0.6ml, Bandes de gaze, masques et Antiseptique », ajoute la même source.

À lire aussi :  Voici le Top 10 des youtubeurs algériens les plus suivis

« Eu égard à cette catastrophe qui a touché plusieurs wilayas du pays en général et la Kabylie en particulier, nous ne devons pas rester les bras croisés pour venir en aide aux populations meurtries par cette tragédie », a déclaré ce jeudi 19 août au quotidien Liberté l’adjoint aux relations internationales de la ville de Saint-Denis Rabia Berrai.

Une enveloppe de 15'000 euros sera votée par le Conseil municipal de la ville de Saint-Denis

Cet élu a, par ailleurs, indiqué qu’une enveloppe de 15'000 euros sera votée lors du conseil municipal de la ville de Saint-Denis qui se tiendra le 30 septembre prochain. « Ces aides sont destinées à l’hôpital de Larbâa Nath Irathen », explique Rabia Berrai. Ce dernier a également indiqué « qu’un travail sera engagé avec l’Algérie pour replanter les oliviers ravagés par les incendies ».

Messages de soutiens à la Kabylie des autres municipalités de la Seine-Saint-Denis

Dans le reste de la Seine-Saint-Denis, les initiatives de ce type se sont multipliées ainsi que les messages de soutien au peuple algérien. Du côté du conseil départemental, son président (PS) Stéphane Troussel a indiqué qu’il apportera « son aide aux collectivités et réseaux partenaires du Département ».

« Toute ma solidarité au peuple algérien frappée par de violents incendies d’origine criminelle un peu partout dans le pays, et plus particulièrement la région de Kabylie », a de son côté réagi sur Twitter Azzédine Taïbi, le maire (PCF) de Stains.

À lire aussi :  Voici le Top 10 des youtubeurs algériens les plus suivis

Non loin, le maire (centre) d’Épinay-sur-Seine, Hervé Chevreau a apporté ses « pensées vers l’Algérie et la région de Tizi-Ouzou en Kabylie touchée par de terribles incendies d’origine criminelle dans lesquels plusieurs personnes ont perdu la vie ».