L'Assemblée populaire de la wilaya (APW), dans sa session du mercredi 25 août 2021, a révélé le dernier bilan des pertes causées par les feux de forêt. Les incendies ont, en effet, causé plusieurs morts et des centaines de blessés, en plus de dégâts matériels colossaux, a indiqué le président de cette assemblée à l'ouverture des travaux. 

L'heure est aux bilans et aux indemnisations à Tizi-Ouzou, suite aux derniers incendies qui ont ravagé la wilaya il y a à peine quelques jours. Une session de l'APW locale a été tenue hier mercredi 25 août. Les dégâts occasionnés par cette catastrophe sont pour le moins dramatiques, selon les chiffres communiqués lors de cette session.

Feux de forêt à Tizi-Ouzou : 79 morts et plus de 1000 blessés

Ces feux de forêt ont fait 79 morts (59 civils et 20 militaires), en plus de 1015 blessés dont 700 ont été hospitalisés. Parmi ces derniers, 70 sont toujours au niveau des hôpitaux à Tizi-Ouzou et à Alger, a révélé le président de cette assemblée à l'ouverture des travaux.

Selon la même source, « sur le plan matériel, le bilan se chiffre, sans exagération aucune à des dizaines si ce n'est à des centaines de milliards de centimes ». L'orateur a indiqué à ce titre que 2800 maisons ont été touchées par ces mêmes incendies dont 526 ont été classées orange et 91 ont été classées rouge. « Les propriétaires doivent être indemnisés rapidement. Quand aux familles dont les logements sont réformés et non habitables, leur relogement dans des logements décents dans les plus brefs délais possible est plus qu'une nécessité », a indiqué Youcef Aouchiche, le président de l'APW de Tizi-Ouzou.

À lire aussi :  Air Algérie secouée par plusieurs affaires de corruption

Des milliers d'hectares partis en fumées et des centaines d'animaux brulés à Tizi-Ouzou

Celui-ci a fait état en outre de 25'000 hectares du massif forestier partis en fumée. En plus de « 4'600 hectares d'oliviers, 7'000 arbres fruitiers, 4'470 exploitations agricoles, 11'350 ruches, 295 têtes de bovins, 1'326 ovins, 1'135 caprins ont été également détruits par les flammes... » Ajoutant à cela « les commerces, infrastructures étatiques dont trois écoles primaires et trois CEM », a-t-il encore souligné.

La liste des dégâts énumérés lors de cette rencontre reste encore longue. Pour l'élu les autorités de la wilaya doivent absolument venir en aide à toutes ces personnes qui ont été touchées par cette tragédie.