Le directeur de la Jeunesse et des Sports de la wilaya de Blida a été limogé suite au scandale lié à la pelouse du stade Mustapha Tchaker. Celui-ci a été remplacé officiellement au poste par Saad Zougari qui est appelé à remédier à la situation, indiquent plusieurs sources médiatiques.

L’équipe nationale algérienne a été contrainte d’évoluer sur une pelouse catastrophique et à la limite du praticable, jeudi dernier face au Djibouti dans le cadre de la première journée de la phase des poules des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022.

Le coach Djamel Belmadi n’a pas attendu l’après-match pour dénoncer cet état de fait. Lors d’une conférence de presse animée mercredi, le sélectionneur national n’a pas mâché ses mots pour tirer la sonnette l’alarme concernant l’état de ce terrain.

Le moins que l’on puisse dire c’est que le coup de gueule de Djamel Belmadi n’est pas resté lettre morte. Aussitôt le ministère de la Jeunesse et des Sports a annoncé une enquête pour tirer au clair cette affaire et déterminer les responsabilités de tout un chacun.

Le DJS de Blida limogé

Les résultats de ces investigations n’ont pas tardé à tomber et la responsabilité du désormais ex-directeur de la Jeunesse et des Sports (DJS) de la wilaya de Blida Kamel Nasri se trouve engagé. Ce dernier a été, en effet, relevé de son poste. La décision lui a été signifiée samedi 4 septembre 2021, selon différents organes de presse. Selon les mêmes sources, l’ex DJS de Blida a été remplacé au poste par un autre cadre du secteur à savoir Saad Zougari.

Celui-ci aura ainsi la lourde tache de remédier à la situation avant la réception du Niger, le mois d’octobre prochain. Il est appelé à remettre en état la pelouse du stade Mustapha Tchaker afin de permettre aux Verts d’évoluer sur un terrain digne.