La compagnie aérienne Air Algérie a publié, dimanche 10 octobre 2021, une mise à jour concernant les conditions d'entrée en France. Cette mise à jour intervient quelques jours après la décision de la France de retirer l'Algérie de sa liste rouge. Une décision qui entrera en vigueur à partir d'aujourd'hui, lundi 11 octobre. 

Air Algérie indique ainsi que les personnes ayant respectés les schémas vaccinaux n'ont plus besoin d'un motif impérieux pour se rendre en France. Elles ne sont pas non plus tenues de présenter un test PCR négatif à l’embarquement.

Air Algérie précise que les passagers vaccinés avec Sinovac doivent recevoir les deux doses du vaccin ainsi qu'une dose d’un vaccin à ARN Messager au moins sept jours avant l’arrivée en France. Les passagers vaccinés seront appelés à présenter, à l'embarquement, un justificatif du statut de vaccinal, ajoute Air Algérie. Le voyageur doit également être muni d'un « engagement sur l'honneur attestant d'une absence d'un symptôme d'infection à la Covid-19 et de contact avec un cas confirmé de Covid-19 ».

Voyage vers la France depuis l'Algérie pour les non-vaccinés

Concernant les personnes non vaccinées, Air Algérie indique que seuls les voyageurs disposant un motif impérieux seront autorisés à entrer sur le territoire français. Parmi les personnes éligibles, la même source cite « les ressortissants français ou de l’UE + épouse et enfants, titulaire d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour Visa D, Visa long séjour de regroupement familial, professionnels de la santé concourants en France dans la lutte anti-covid, étudiants inscrits pour l'année universitaire 2021/2022, ressortissant étranger en fonction dans une mission diplomatique… ».

À lire aussi :  Reprise des vols à l'aéroport de Montpellier

Air Algérie indique par ailleurs que le voyageur non vacciné, « quelle que soit sa nationalité, doit présenter un test PCR négatif de moins de 72 h avant le départ ou un test antigénique de moins de 48 h ».

Le passager doit également signer « un engagement sur l’honneur à se soumettre au test antigénique ou à l’examen biologique qui sera réalisé à l’arrivée en France ». Ainsi qu'un « engagement à effectuer un auto-isolement pendant 7 jours, suivi d’un test PCR à l’issue de cette période », ajoute Air Algérie.