Après plus de 18 mois de fermeture des frontières, les États-Unis les rouvriront dans un peu plus de trois semaines aux millions de voyageurs du monde entier qui ne pouvaient plus les franchir à cause de la pandémie de Covid-19, mais à condition qu'ils soient vaccinés.

Annoncée dans un premier temps pour le 1er novembre, selon une déclaration d’un porte-parole de la Maison Blanche en septembre dernier, la réouverture des frontières américaines aux voyageurs étrangers, dont les Algériens, est fixée finalement pour le 8 novembre prochain.

En effet, la Maison Blanche a annoncé, vendredi 15 octobre, la levée à partir du 8 novembre des restrictions de voyage pour les ressortissants étrangers complètement vaccinés contre le Covid-19. « La nouvelle politique de voyage des États-Unis qui exige la vaccination des voyageurs étrangers aux États-Unis débutera le 8 novembre », a déclaré vendredi Kevin Munoz, secrétaire de presse adjoint de la Maison Blanche dans un tweet.

« Cette annonce et cette date s’appliquent à la fois aux voyages aériens internationaux et aux voyages terrestres. Cette politique est guidée par une santé publique, rigoureuse et cohérente », ajoute-t-il.

Six vaccins contre le Covid-19, dont Sinovac et Sinopharm, reconnus par les États-Unis

Pour les voyageurs arrivant par avion, les États-Unis demanderont à partir du 8 novembre, en plus d'une preuve de vaccination et d'un test dans les trois jours avant le départ, la mise en place par les compagnies aériennes d'un système de suivi des contacts.

À lire aussi :  Le porte-parole d'Air Algérie parle de la numérisation de la vente des billets

Les autorités sanitaires américaines ont par ailleurs indiqué que tous les vaccins approuvés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) seraient acceptés. Il s'agit des vaccins AstraZeneca, Johnson & Johnson, Moderna, Pfizer/BioNTech, Sinopharm et Sinovac. Ces deux derniers sont d’ailleurs le plus utilisés en Algérie.

Toute personne souhaitant prendre l'avion pour les États-Unis devra prouver qu'elle a été entièrement vaccinée. Les voyageurs âgés de 2 ans ou plus voyageant à destination des États-Unis devront présenter lors de leur embarquement le résultat d'un test de dépistage négatif au Covid-19 réalisé trois jours avant le vol.