Depuis sa prise en main de la barre technique des Verts en 2018, le sélectionneur national Djamel Belmadi ne cesse de susciter l’admiration pour son travail, avec à la clé des résultats qui font aujourd’hui de la sélection algérienne l’une des meilleures au monde.  

Champions d’Afrique en 2019 lors de la CAN disputée en Égypte, le sélectionneur national Djamel Belmadi a réussi l’exploit de mener les Verts à une série de 33 matchs sans défaite. En effet, depuis la défaite concédée en 2018 à Cotonou face au Benin, les Verts sont invincibles à ce jour dans toutes les compétions officielles et les matchs amicaux. L’année 2021 qui est sur le point de s’achever est marquée également de l’empreinte de Djamel Belmadi.

En effet, après avoir mené la sélection algérienne à la qualification à la CAN-2021, prévue en janvier prochain au Cameroun, Djamel Belmadi a réussi, durant l’année en cours, à faire avancer les Verts au dernier tour des qualifications du Mondial 2022 au Qatar. En terminant leader de son groupe lors de la première phase des éliminatoires, l’Algérie s’apprête à disputer en mars prochain un match de barrage en aller-retour pour espérer décrocher son billet pour le prochain Mondial.

Des performances qui ont valu au sélectionneur national sa nomination en novembre dernier pour le titre de meilleur sélectionneur au monde pour l’année 2021 par la Fédération internationale d’histoire et de statistiques (FIHS). Djamel Belmadi a été retenu parmi une liste de vingt entraineurs de différentes sélections dans le monde. Le coach des Verts était notamment en concurrence avec l’Italien Roberto Mancini, Champion d’Europe 2021 avec l’Italie, l’Anglais Gareth Southgate finaliste malheureux da la même compétition et aussi le Français Didier Deschamps.

À lire aussi :  Privée du soutien financier de l'État, la JS Kabylie crie à l'abandon

Les vingt sélectionneurs nominés sont :

  • Roberto Mancini (Italy)
  • Vladimir Petković (Suisse)
  • Roberto Martínez (Belgique)
  • Kasper Hjulmand (Danemark)
  • Frank de Boer (Pays-Bas)
  • Andriy Shevchenko (Ukraine)
  • Gareth Southgate (Angleterre)
  • Didier Deschamps (France)
  • Luis Enrique (Espagne)
  • Jaroslav Šilhavý (République tchèque)
  • Lionel Scaloni (Argentine)
  • Tite (Brésil)
  • Reinaldo Rueda (Colombie)
  • Ricardo Gareca (Perou)
  • Djamel Belmadi (Algérie)
  • Aliou Cisse (Sénégal)
  • Mondher Kebaier (Tunisie)
  • Hassam El Badry (Egypte)
  • Geraldo Martino (Mexique)
  • Gregg Berhalter (USA)
  • Danny Hay (Nouvelle-Zélande)
  • Dragan Skocic (Iran)
  • Hajime Moriyasu (Japon)
  • Felix Sanchez Bar (Qatar)
  • Herve Renard (Arabie Saoudite)

Djamel Belmadi désigné 4e meilleur sélectionneur au monde par la FIHS

C’est le lundi 6 décembre que la Fédération internationale d’histoire et de statistiques (FIHS) a rendu son verdict concernant le classement des cinq meilleurs sélectionneurs du monde pour l’année en cours. Et ce n’est que fort logiquement que le nom du coach algérien Djamel Belmadi a figuré dans le Top 5 des meilleurs au monde. Belmadi a réussi à devancer d’illustres sélectionneurs qui sont à la barre technique de grandes nations de football.

Le titre de meilleur entraineur est revenu à Roberto Mancini (Italie) avec 250 points devant Lionnel Scaloni (2e, Argentine) avec 30 points et Didier Deschamps (3e France) avec 25 points. Le coach national Djamel Belmadi partage la quatrième place ex-æquo avec le sélectionneur du Brésil avec 15 points chacun.