La préparation de l'équipe d’Algérie de football pour la Coupe d’Afrique, prévue du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun, risque d'être perturbée. Les plans de l’entraîneur Djamel Belmadi seront faussés en raison de certaines défections des cadres de l'équipe. En effet, l'Algérie sera privée de Riyad Mahrez et de Saïd Benrahma, évoluant en ligue anglaise de football.

Ces mauvaises nouvelles pour l'équipe d'Algérie ont été communiquées à la Fédération africaine de football par la FIFA. L'institution footballistique internationale a effectivement informé la CAF que les joueurs concernés par des matchs officiels avec leurs club pendant la période allant du 27 décembre au 3 janvier sont obligés de rester avec leurs club respectifs. Cette directive de la FIFA touche notamment l'équipe algérienne.

Deux des cadres de l'équipe d’Algérie ; à savoir Riyad Mahrez et Saïd Benrahma, seront ainsi privés du stage de préparation prévu par Belmadi au Qatar à partir du 28 décembre. Ils seront absents lors du premier match de préparation contre la Gambie, programmé pour le 1er janvier. Ces deux joueurs rateront également le deuxième match de préparation contre le Ghana, prévu le 5 janvier en raison de leurs arrivées tardives au Qatar.

Cette décision de la FIFA confirme ainsi le manque de considération de cette institution pour le continent africain. En effet, après toutes la pression exercée sur la CAF pour le report de la compétition, la FIFA donne la priorité aux club européens au dépends des équipes africaines. Une situation déjà dénoncée par l'ex-international et actuel président de la fédération camerounaise de football. Reste à savoir si ces défections auront un impact sur l'équipe d'Algérie qui se déplacera au Cameroun pour défendre son titre arraché en 2019 en Égypte.