La compagnie aérienne Air Algérie verra prochainement son réseau de vols internationaux s'élargir. Une nouvelle ligne sera ouverte bientôt pour lier Alger et Caracas, la capitale du Venezuela. L'annonce a été faite par le chef de l'État Abdelmadjid Tebboune lors de la conférence de presse animée conjointement avec le président Nicolas Maduro, qui effectue en ce moment une visite en Algérie.

Le président vénézuélien effectue depuis le mercredi 8 juin une visite en Algérie. L'hôte d'Alger a été reçu par Abdelmadjid Tebboune, avec lequel il s'est longuement entretenu. À  l'issue de leur rencontre, les deux hommes ont animé une conférence de presse conjointe, le jeudi 9 juin.

Les deux chefs d'État ont évoqué chacun de son côté  les relations « exemplaires » qui unissent les deux pays dans les différents domaines économiques et politiques. Ils ont exprimé leur désir d'approfondir davantage ces liens et pour ce faire, Abdelmadjid Tebboune et Nicolas Maduro ont pris une série de décisions.

Une nouvelle ligne aérienne et des interrogations

Parmi celles-ci figure l'ouverture d'une ligne aérienne directe entre Alger et la capitale du Venezuela Caracas. « Cette ligne sera ouverte d'ici deux mois », a lancé le chef de l'État algérien lors de son intervention. I faut dire que cette nouvelle, qui aurait été applaudie par certains, a cependant suscité les interrogations de plus d'un.

Des observateurs et des politiciens notamment se sont interrogés sur l'utilité de cette ligne. Il est vrai que peu de ressortissants algériens se trouvent dans ce pays, qui ne constitue pas une destination touristique pour les citoyens algériens, au moment où la diaspora algérienne montre des préoccupations toutes autres.

Les plus avertis affirment que cette décision répond plutôt à des considérations stratégiques des deux pays qui sont en quête de redéploiement à l'échelle internationale. Cela à moins que les deux gouvernements nourrissent d'autres ambitions à l'avenir.