Le nouveau PDG de la compagnie aérienne nationale Air Algérie, Yacine Benslimane, a entamé la campagne de changements devant toucher la direction de la compagnie qu'il dirige. Deux directeurs ont été installés mercredi 27 juillet en remplacement de leurs prédécesseurs limogés, indique le site arabophone El Bilad, qui cite des sources bien informées.

En effet, selon la même source[1]تغييرات هامة تمس إطارات مُسيرة للخطوط الجوية الجزائرية, le patron de la compagnie aérienne algérienne a nommé un nouveau directeur des ressources humaines, après avoir mis fin aux fonctions de son prédécesseur. Désormais, c'est Abdelkrim Kraïmeche qui occupe ce poste en remplacement de Mohamed Reda Kouba. Cependant, Kraïmeche assurera l'intérim en attendant qu'il soit confirmé à son nouveau poste ou de nommer un autre directeur des ressources humaines, assure de son côté une source exerçant dans une agence algéroise.

En outre, la direction des opérations au sol a également fait l'objet du remaniement opéré par le nouveau PDG d'Air Algérie. Abdenour Layaïda n'assure plus l'intérim à ce poste et Yacine Benslimane a décidé de mettre fin aux fonctions du directeur Adel Frik. Et c'est Noureddine Boutitaou qui est nommé comme nouveau directeur des opérations au sol, précise la même source.

Ces changements à la direction de la compagnie aérienne nationale Air Algérie étaient prévisibles. Surtout depuis la nomination du nouveau PDG que le ministre des Transports a installé, samedi 18 juin 2022[2]Un nouveau dirigeant à la tête de la compagnie nationale Air Algérie, en remplacement de Lamine Mesroua, qui assurait l'intérim depuis janvier 2021 quand l'ex-PDG Bekhouche Allache avait été limogé. Yacine Benslimane savait qu'il devrait se surpasser pour réussir la gestion d'une « compagnie à problèmes ». Une compagnie critiquée de toute part, y compris par les membres de la diaspora algérienne en colère contre la qualité des services et les prix pratiqués[3]Air Algérie ne baissera pas ses prix cet été. Une compagnie qui est aussi ciblée par d'autres cercles qui convoitent les différents privilèges qu'elle offre.