Le Maroc a décidé de suspendre tous les vols pour une durée de 15 jours à partir de ce lundi 29 novembre 2021. C'est ce qu'a indiqué hier le Comité interministériel de suivi de la pandémie dans la pays. Cette décision a été prise à la suite de l'apparition du nouveau variant omicron du coronavirus.

L'apparition du nouveau variant Omicron du coronavirus met le monde en alerte. Plusieurs pays ont décidé de durcir les conditions d'entrée sur leurs territoires. D'autres ont pris la décision de fermer carrément leur frontières.

C'est le cas du Maroc, qui a décidé en effet de s'isoler pour une période de 15 jours au moins en suspendant tous les vols commerciaux de et vers le pays. L'annonce a été faite le dimanche 28 novembre par le ministère marocain des Affaires étrangères.

Le Maroc suspend les vols pour une durée minimale de 15 jours
« En raison de la propagation rapide du nouveau variant du virus de la Covid-19, notamment en Europe et en Afrique, et afin de préserver les acquis réalisés par le Maroc dans la lutte contre la pandémie et protéger la santé des citoyens, les autorités ont décidé de suspendre tous les vols directs de passagers à destination du Royaume du Maroc, pour une durée de 2 semaines, à compter du lundi 29 novembre 2021 à 23 h 59 », a en effet indiqué la diplomatie marocaine dans un communiqué. Le même ministre souligne par ailleurs qu'une évaluation « sera entreprise régulièrement afin d'ajuster, au besoin, les mesures nécessaires ».

À lire aussi :  Ryanair va-t-elle quitter le marché marocain ?

Le Maroc suspend toutes les liaisons avec la France

Il est à noter que ce n'est pas la première décision de lutte contre le coronavirus qui a été prise par les autorités marocaines ces quelques derniers jours. Le Maroc a suspendu dans ce cadre toutes les liaisons aériennes et maritimes avec la France.

Le Maroc avait décidé auparavant de durcir les conditions d'entrée sur son territoire en raison de la hausse des contaminations au Covid-19 en Europe. Les voyageurs à destination du Maroc étaient dans l’obligation de présenter des tests PCR négatifs et de se soumettre à des tests antigéniques à leur arrivée au Maroc.

Tout passager testé positif à l'arrivée devait être renvoyé immédiatement dans son pays d'origine, à l'exception des résidents permanents au Maroc. Ce qui avait d'ailleurs poussé la compagnie suisse EasyJet à suspendre ses liaisons avec le Royaume.