Anyss, le fils « caché » de Cheb Khaled, continue de faire parler de lui en France. Le jeune de 26 ans que la justice française a reconnu depuis plusieurs années comme le fils de Cheb Khaled, ne digère toujours pas le fait que son géniteur refuse de l’accepter. 

Invité vendredi 18 février 2022 dans l’émission TPMP (Touche pas à mon poste) diffusée sur la chaine française C8 et consacrée aux « enfants cachés des stars », le jeune Anyss a décidé de briser le silence en acceptant de dévoiler en public son histoire avec celui qui serait son père biologique, à savoir le célèbre chanteur algérien Cheb Khaled.

Anyss affirme qu’il est venu au monde en 1995 en France d’une « vraie histoire d’amour » entre Cheb Khaled et sa maman. Photo du couple à l’appui, Anyss a accepté de témoigner en public afin, dit-il, de « mettre fin aux rumeurs » concernant la nature de la relation entre Karima, sa mère, et Cheb Khaled.

Anyss, le « fils caché » de Cheb Khaled lâche ses vérités

Cheb Khaled a rencontré la mère de Anyss à son arrivée en France. « Il est venu en France sans parler un mot de français. C’est ma maman qui l’a aidé en lui présentant les bonnes personnes, et l'a introduit dans des cabarets en France. Elle a joué en quelque sorte le rôle de l’agent pour lui », explique Anyss à propos de la relation de sa mère, décédée il y a 3 ans, et son père Cheb Khaled.

À lire aussi :  Voici le Top 10 des youtubeurs algériens les plus suivis

En évoquant sa relation personnelle avec Cheb Khaled, le jeune Anyss a avoué qu’au début son père était prêt à la reconnaitre avant que les choses ne changent. « Du jour au lendemain, c’est comme si je suis rayé de sa vie. Il ne voulait pas me reconnaitre. Il a fallu une lourde bataille judiciaire que ma mère avait menée avec brio avec notamment des tests ADN pour la reconnaissance de paternité », révèle Anyss.

Cheb Khaled a fini par reconnaitre son fils Anyss

Une bataille qui a fini par aboutir selon lui. « La justice a tranché et à partir de là je suis reconnu et je portais son nom », révèle Anyss. Ce dernier qui se présente toujours face aux journalistes sous le nom de Hadj Brahim, celui de Cheb Khaled, est revenu dans l’émission de TPMP sur le jour où il avait décidé de rencontrer son père pour la première fois en France. C’était en 2011 à la fin d’un concert de la star du Rai à Paris.

Âgé de 15 et exerçant comme journaliste stagiaire dans une chaine communautaire, Anyss a raconté aux téléspectateurs ce qui s’est passé ce jour-là avec Cheb Khaled. « Je devais l’interviewer avec un journaliste et quand il a vu que c’était moi, il a pris une autre sortie », confie Anyss. « Un mec de sa sécurité m’a dit : viens on va t’amener voir ton père. Je l’ai suivi, tout content, et au final je me retrouve dehors », ajoute le jeune journaliste.

À lire aussi :  Emmaüs Toulouse : Bons plans pour les étudiants en France

Très en colère après ce qu’il avait vécu, Anyss a avoué avoir saccagé une partie de la salle de spectacle et cassé une Mercédès garée dehors. « J’ai fini en garde à vue dans les locaux de la police », avoue Anyss qui reconnait que ce qui s’est passé lors de cette soirée de 2011 a mis en lumière son histoire avec Cheb Khaled.

« En allant à sa rencontre, il m’a dit : je ne te connais pas », révèle le fils de Khaled

D’ailleurs Anyss a réussi à entrer en contact avec Sarah, l’une de ses sœurs issues du mariage de Cheb Khaled avec sa femme actuelle. « Sarah m’a appelé au téléphone et m’a dit qu’elle vit avec eux (Khaled et sa femme NDLR). Elle m’a donné une adresse où trouver mon père avec ma belle-mère, et quand j’arrive je le croise dans la rue et je lui dis : salut, ça va ! Et lui me répond : je ne te connais pas », lâche Annys.

Face à l’animateur Cyril Hanouna, le fils de Cheb Khaled a dévoilé que ce dernier l’a même insulté en le traitant lui et sa mère de « racailles ». Dans son témoignage, Anyss n’a pas également ménagé sa belle-mère Samira, l’actuelle femme de Cheb Khaled, en l’accusant « mener une campagne de la calomnie » contre lui sur les réseaux sociaux.

« Elle fait des statuts sur la page Instagram de mon père. Dans une story elle écrit : mon seul et unique fils et moi vous souhaitons une bonne année. Sur un autre elle écrit que ma mère est un résidu de préservatifs », lâche Anyss. « C’est puéril de sa part d’utiliser la page d’une star internationale pour faire des choses pareilles », se désole-t-il.

À lire aussi :  Voici le Top 10 des youtubeurs algériens les plus suivis

« Il est sous l’emprise de sa femme et je sais qu’il le regrette », confie le fils de Cheb Khaled

Questionné par l’animateur de l’émission s’il a tenté depuis l’épisode de 2011 de revoir son père, Anyss a répondu : « oui et même régulièrement. J’ai même son numéro de téléphone et celui de sa femme Samira que j’essaye d’appeler avec des numéros différents ». Des tentatives qui n’ont jamais abouti en raison de « l’influence » de sa femme, explique encore Anyss.

« Il est sous l’emprise de sa femme et je sais qu’il le regrette. Il n’a pas le droit d’avoir un téléphone. C’est sa femme qui contrôle tout », ajoute-t-il en s’accusant sa belle-mère de violence contre Cheb Khaled.

« Il est battu et j’ai porté plainte contre cette femme et ça va se régler bientôt », lâche encore Anyss qui a récemment fait le buzz en France en volant au secours du candidat de l'extrême droite Éric Zemmour, pour la prochaine présidentielle.