Le Maroc se dirige vers la réouverture de ses frontières fermées depuis le 28 novembre en raison de l'apparition du variant omicron. Le Comité national scientifique et technique du Covid-19 au Maroc a suggéré la réouverture des frontières après avoir constaté une stagnation des nouveaux cas de contamination dans le pays. Bonne nouvelle donc pour les compagnies aériennes et maritimes, ainsi que pour le tourisme.

Les autorités marocaines vont rouvrir les frontières du pays après avoir décidé de les fermer le 28 novembre pour deux semaines. C'est ce jeudi qu'elles devraient faire l'annonce. Selon des médias marocains repris par le site spécialisé Air Journal, les dirigeants du Maroc pourraient même avancer la réouverture effective et la concrétiser vendredi 10 au lieu du mardi 14 décembre.

C'est que les Marocains ont compris que la fermeture des frontières a fait beaucoup de mal au pays, particulièrement à l'activité touristique, qui s'apprête à vivre une période très lucrative, avec les fêtes de fin d'année. D'ailleurs, cette décision a engendré l'annulation de nombreuses réservations.

Mais les mesures prises par le Maroc ont surtout amené deux compagnies aériennes low cost, la Britannique EasyJet et l'Irlandaise Ryanair, à suspendre leurs vols de et vers le territoire marocain jusqu'au mois de février.

Conditions de la réouverture des frontière marocaines

Cette réouverture des frontières ne sera pas totale, en raison de la persistance de la menace épidémiologique qui pèse sur le pays. De fait, les résidents de pays d'Afrique australe (comme le Zimbabwe, la Zambie, le Mozambique, le Malawi et le Botswana) ne seront pas autorisés à voyager vers le Maroc, en raison de la forte présence du variant omicron enregistré sur leurs territoires. D'ailleurs, pour la même raison, ce large territoire du continent africain est également exclu des voyages vers plusieurs pays européens.

Aussi, les autorités marocaines – sur instigation du Comité national scientifique et technique du Covid-19 – devraient également mettre en place des restrictions drastiques pour les voyageurs se rendant au Maroc. Des conditions d'accès sur le territoire marocain seront vraisemblablement annoncés ce jeudi, au même titre que la décision de rouvrir les frontières.

Pour rappel, les autorités marocaines ont décidé, le 28 novembre dernier, de fermer totalement les frontières du territoire en raison de l'apparition du variant omicron présenté comme inquiétant et très contagieux. Les Marocains et les touristes étrangers bloqués au Maroc ou à l'étranger ont bénéficié d'opérations de rapatriement lancées simultanément par la compagnie aérienne Royal Air Maroc et des compagnies européennes, notamment Air France et Transavia.