La société technologique multinationale FlightAware, spécialisée dans le suivi des avions, a publié cette semaine la liste des aéroports ayant enregistré le plus de turbulences cet été. Deux structures aéroportuaires européennes figurent dans le top 3, et l'aéroport français Roissy-Charles de Gaulles y occupe une place de choix !

Après plus 2 ans de suspension ou de forte baisse pour cause de crise sanitaire, le trafic aérien a repris un peu partout dans le monde. Il n'arrive cependant toujours pas à atteindre sa vitesse de croisière. Bien au contraire, l'activité peine à redémarrer, et ce, pour de différentes raisons.

Le trafic aérien vit en effet au rythme de sérieuses perturbations causées notamment par le manque de personnel et les grèves à répétition qui secouent pas mal d'aéroport et de compagnies aériennes[1]Vols France-Algérie : Grève annoncée à l'aéroport de Lyon[2]Aéroports de Paris : Vers une autre grève en juillet prochain. Cet état de fait n'a pas été sans conséquences sur les vols et les voyages.

Plusieurs liaisons ont été reportées, retardées voire complètement annulées. Cette situation a touché plusieurs compagnies aérienne et autant d'aéroports de différents pays. Cela dit, certaines structures ont été plus touchées que d'autres. C'est ce que ressort des chiffres publiés cette semaine par la société  spécialisée américaine FlightAware via le média étasunien CNN[3]These airports are the world's worst for delays and cancellations this summer, CNN, qui a établi en effet un classement des aéroport qui ont connu le plus de perturbations cet été.

À lire aussi :  Vols France-Algérie : Une nouvelle grève annoncée à l'aéroport de Lyon

Roissy-Charles de Gaulles sur le podium 

Il en découle que l'aéroport international Pearson de Toronto a été la structure qui a été la plus touchée par les reports et les annulation de vols. Selon la même source, 52,5 % des liaisons au départ de cet aéroports ont été retardées entre le 26 mai et le 19 juillet. L'aéroport de Francfort, en Allemagne, est arrivé à la seconde place avec 45,5 % de vols perturbés depuis le 26 mai.

L'aéroport parisien Roissy-Charles de Gaulles (LFPG) complète le podium avec 43,2 % de vols ayant connu le même sort. Les aéroports  d’Amsterdam Schipol (41,5 %), Londres Gatwick (41,1 %), Londres Heathrow (40,5 %), Munich (40,4 %), Athènes (37,9 %), Sydney Kingsford Smith (34,2 %) et Orlando (33,4 %) complètent le top 10 de ce classement.